Acheter un bien immobilier dans le cadre de la loi Duflot 123loiduflot.eu ™

En vigueur depuis l'année dernière, la loi portant le nom de l'ancienne ministre du Logement a pour objectif la création annuelle d'un demi-million de logements neufs, ayant tous une vocation locative. Les immeubles doivent en outre satisfaire à des exigences environnementales.

zone loi duflot

Dans le même temps, les personnes désirant devenir propriétaires bénéficient d'une défiscalisation s'ils investissent dans la pierre dans les conditions de la loi duflot. La loi duflot logement ambitionne de faciliter l'acquisition de logements locatifs.

Elle vient en remplacement du dispositif Scellier. Concrètement, les particuliers qui achètent un bien immobilier neuf ou en construction entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2016 bénéficient de 18% de réduction d'impôts, celle-ci étant répartie sur neuf années.

Cette défiscalisation peut concerner 6 000€ par an. Appartement peut concerner un ou deux logements chaque année, jusqu'à 300 000€.

Ces avantages sont en outre cumulables avec d'autres dispositifs comme la loi Malraux. Les réductions fiscales peuvent dans ce cas aller jusqu'à 10 000 euros.

Afin de se rendre compte des réductions fiscales proposées par la loi Duflot, il s'avère indispensable de logement calculer par le biais d'une loi duflot simulation. Par exemple, l'achat d'un logement pour 200 000€ donne droit à une réduction d'impôts d'un montant de 36 000€ étalés sur neuf ans, donc 4 000€ tous les ans.

Outre cette simulation concernant la réduction d'impôts, il est conseillé, avant d'investir, de connaître le montant des revenus locatifs. Ceux-ci sont en effet fonction des ressources des locataires et de l'endroit où se trouve le logement.

Des conditions sont posées pour profiter de la défiscalisation propre à la loi duflot immobilier. En premier lieu, le logement doit être certifié Bâtiment Basse Consommation.

Le logement est de plus destiné à la location pendant au moins 9 années, avec des montants de loyers inférieurs à ceux du marché. Chaque année, les plafonds de ressources des locataires sont revus, ainsi que les villes concernées par cette loi..